Les jeux vidéo en débat : des ateliers de décodage pour les gamers !

Vous êtes convaincu(e) que les jeux vidéo ne sont pas que futiles ? Qu’ils ne sont pas neutres ? Vous cherchez à les critiquer sans pour autant les dénigrer ? Vous désirez partagez vos expériences, observations et questionnements de joueur ? Venez participer à nos différents ateliers !

Une démarche critique pour les gamers !

Une série d’ateliers qui explore le jeu vidéo à travers différentes problématiques pour aiguiser l’esprit critique des gamers. Pour chaque thématique, l’atelier propose une introduction pour ensuite mettre en débat des exemples et des contre-exemples qui alimenteront la discussion. La démarche consiste à questionner les pratiques des joueurs, les rapports avec la culture, les stratégies de l’industrie du jeu vidéo, les démarches des auteurs, etc.

Ateliers d’éducation permanente

Les ateliers s’inscrivent dans une démarche d’éducation permanente : le public est invité à prendre part aux discussions mais aussi à alimenter les ateliers avec ses témoignages et exemples. Ainsi chaque participant peut venir aux ateliers avec ses exemples (sur une clé USB, un lien Internet, une démonstration de jeu…) pour partager ses réflexions (par exemple : un jeu en rapport avec la thématique qui a marqué le joueur) avec les autres participants. Chaque participant, s’il le désire, bénéficie d’un temps de présentation de quelques minutes pour présenter un jeu/une expérience de jeu et partager ses réflexions. L’occasion idéale pour partager ses questionnements et réflexions de gamer !

Ces ateliers sont proposés à l’initiative de Média Animation en collaboration avec PointCulture avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, service de l’Education Permanente.

Contact et information :
d.bonvoisin@media-animation.be
arts.ludiques@pointculture.be
Rejoignez le groupe Facebook : ressources des ateliers, informations et discussion sur « Les jeux en débat » : https://www.facebook.com/groups/jeuxendebat

Agenda et thèmes :

Tous les ateliers sont gratuits et accessibles à tous dans les PointCulture
• Bruxelles, rue Royale 145, 1000 Bruxelles
• Namur, avenue Fernand Golenvaux 14, 5000 Namur
• Liège, rue de l’official, 1-5, 4000 Liège
• Louvain-la-Neuve, place Galilée 9/9A, 1348 Ottignies-Louvain-la-Neuve

Les jeux vidéo sont-ils beaufs ? Genre et jeux vidéo le 19 octobre 2016 à 14h/16h – PointCulture Bruxelles

L’univers du jeu vidéo est régulièrement pointé du doigt pour son machisme ambiant et pour l’image déplorable de la femme qu’il véhicule. Quels sont les aspects qui posent problème ? Le jeu vidéo se distingue-t-il des autres médias à ce sujet ? L’image de l’homme ne pose-t-elle pas aussi question ? Comment se déroule le débat au sein même des communautés de joueurs ? Comment faire évoluer les jeux ? Quel est le rôle de l’industrie ? A partir d’exemples et de contre-exemples, l’atelier propose d’identifier et de critiquer les ressorts ludiques des inégalités de genre.

Peut-on réduire un jeu vidéo à une note sur 20 ? : La critique vidéo-ludique le 30 Novembre 2016 à 17h-19h – PointCulture Louvain la Neuve

Evaluer un produit culturel n’est jamais simple. Les critères qui fondent l’appréciation d’un "bon jeu" sont loin de faire consensus auprès de tous les joueurs. En partant des discours dominants sur le sujet (test de la presse jeux vidéo, vidéo de Youtubers...), l’atelier propose d’identifier les difficultés que pose l’évaluation d’un jeu vidéo : quels sont les aspects à prendre en compte ? Tout le monde attend-il la même chose d’un jeu ? Les jeux vidéo les mieux notés sont-ils les meilleurs ? Pourquoi sommes-nous parfois déçus ? Evaluer un jeu vidéo, c’est forcément prendre position sur ce qu’on souhaite qu’il soit. L’atelier invite les joueurs à débattre et imaginer des manières alternatives d’évaluer les jeux.

Les jeux vidéo sont-ils plus verts que nature ? Nature et jeux vidéo le 16 Février 2017 à 14h/16h – PointCulture Bruxelles et Le 23 février à Namur

Quelle nature verdoie dans le jeu vidéo ? L’atelier propose de questionner les représentations de la nature quand celle-ci est simulée. La thématique prend la forme de différentes sous-questions : sur quoi se basent ces représentations de la nature ? Comment le jeu vidéo anticipe-t-il l’avenir environnemental ? Les univers virtuels peuvent-ils contribuer à une sensibilité écologique ? Profitent-ils de la dégradation de l’environnement pour proposer des sensations en voie de disparition ? Cette séance s’inscrit dans le thème du cycle de PointCulture sur la nature.

Jouer, c’est perdre son temps ? Comprendre les pratiques vidéoludiques le 1 mars 2017 à 14h/16h – PointCulture Liège

Faut-il se méfier de ce loisir ? L’atelier proposer de revenir sur des généralités qui permettent de relativiser les peurs tout en identifiant des questions parfois négligées : qu’est-ce que le jeu, quel est le rapport qu’on entretient avec la fiction, quelles expériences permettent réellement les nouvelles technologies numériques ? On débattra ensuite des difficultés concrètes qui se posent éventuellement aux jeunes joueurs et, en s’appuyant sur les expériences de chacun, on envisagera les manières d’accompagner ou d’encadrer un loisir souvent perçu comme dévorant par l’entourage.

World Company contre Gepetto ? Les industries des jeux vidéo le 19 Avril 2017 à 14h/16h – PointCulture Bruxelles et le 26 avril à Point culture Liège

L’industrie du jeu vidéo pèse plus, à elle seule, que l’industrie musicale et cinématographique réunies. Si cette phrase apparait aujourd’hui banale, les caractéristiques de l’industrie vidéoludique restent mal connues. Qui domine le marché ? Où se situent les entreprises sur la planète ? A quoi ressemblent les jeux vidéo produits par les industries du Sud ? Quelle est la place restante pour « les jeux indépendants » ? Comment les jeux sont-ils adaptés pour être exportés à d’autres publics ? Le transmedia fusionne-t-il l’industrie du divertissement ? Comment les joueurs peuvent-ils influencer l’évolution de ce marché ? Le financement participatif menace-t-il les grandes industries ? Quels peut être le rôle des pouvoirs publics ? Une politique du jeu vidéo est-elle souhaitable ou, au contraire, peut-elle menacer le développement des jeux ?

Mon jeu préféré est-il une œuvre d’art ? L’art et les jeux vidéo le 10 Mai 2017 à 14h/16h – PointCulture Bruxelles et Le 17 mai à Louvain la Neuve 17/19h

Désormais, certains jeux vidéo entrent dans les musées. Mais pourquoi y ont-ils leur place ? Dans quelle mesure le jeu vidéo s’inspire t-il des formes d’art déjà instituées (musique, cinéma, littérature…) ? Quels éléments qui composent le jeu vidéo (gameplay, musique, mise en scène...) l’érigent au rang artistique ? Jouer à un jeu est-il une manière de se cultiver ? L’amusement peut-il devenir un critère de l’art ? L’artification du jeu ne présente-t-elle pas des inconvénients ?

Le jeu vidéo, on en débat aussi au théâtre !

En collaboration avec le Théâtre de Poche, Média Animation assurera l’animation de débat suite à la représentation de la pièce de théâtre Quartier 3, destruction totale. La pièce explore les liens entre le jeu vidéo et la réalité (virtuelle). Les scéances auront lieu le 24 février 2017 (lors d’une soirée rencontre parents/ados) et le 28 février 2017 (avec une présentation sur le traitement médiatique sur les jeux vidéo).

Plus d’informations et réservation sur le site Internet du théâtre de poche : http://poche.be/spectacle/quartier3destructiontotale

Télécharger notre flyer.


Ceci peut aussi vous intéresser...

e-EAV - Appel à volontaires !

Le projet européen e-EAV (e-Engagement Against Violence) vise à déconstruire les stéréotypes populistes relatifs à la race, aux genres, à l’handicap et à l’orientation sexuelle dans (...)

Les réseaux sociaux rentrent en classe

Programme de la journée Matin : exposés 9 h Accueil 9 h 30 Des usages des réseaux sociaux en classe pour éduquer à l’internet par Laurence Juin, professeure de lettres et (...)